https://www.forties-factory.com/339-lunettes-american-optical

Lunettes American Optical

American Optical, de bijoutier à créateur des lunettes aviateur

Il faut remonter à la première moitié du 19ème siècle pour retrouver l’origine de American Optical, le plus ancien fabricant de lunettes des Etats-Unis, dans ce qui n’est alors qu’une bijouterie installée à Southbridge dans le Massachusetts, fondée en 1833 par William Beecher.

La boutique, qui se spécialise rapidement dans la fabrication de montures de monocles en argent puis de lunettes, se nomme alors The Old Spec Shop, tenue par Willam Beecher avec l’aide de 3 apprentis, dont Robert H. Cole, pour qui le destin restera intimement lié à celui de American Optical.

C’est en 1843, grâce à machine créée par William Beecher que les premières montures acier, puis en or dès 1948, sont produites aux Etats-Unis par la société The Old Spec Shop.

15 000 montures par an sortiront de l’atelier de Wiliam Beecher dès le début des années 1950.

C’est à l’occasion de la retraite de W. Beecher en 1862 que Robert H. Cole, ancien apprenti de l’entreprise, rachète la société et en prend la direction. Le recrutement de Georges Wells en charge d’optimiser la production, les mènera quelques années plus tard, le 26 février 1869, à s’associer pour fonder American Optical Company au capital de 50 000$.

L’aventure de Cole au sein de American Optical prend fin à son départ en retraite en 1891, Georges Wells devenant alors président de l’entreprise.

Les lunettes American Optical à la conquête du monde

La production de verres correcteurs American Optical commence en 1884. Deux ans plus tard, dès 1886, la société vends plus de 1,3 millions de paires de lunettes.

L’histoire ne s’arrête pas là, et American Optical ouvre son premier comptoir international à Londres dès 1905.

Surfant sur les avancées technologiques de l’époque, American Optical dispose rapidement de son propre laboratoire de R&D pour la mise au point de verres correcteurs et de matériel de protection. Le fabricant proposera rapidement les premiers masques pour conducteurs automobiles, qui préfigureront des masques d’aviateurs.

A l’occasion de la première guerre mondiale, American Optical fait encore une fois figure de précurseur, en étant le premier fabricant à fournir des masques aux pilotes de chasse américains.

L’entreprise ira même jusqu’à construire huit unités mobiles de campagne qui seront déployées sur les champs de bataille français pour équipe les soldats en lunettes et assurer les réparations.

Ce sont ainsi pas moins de 2,5 millions de paires de lunette American Optical qui sont produites dans le cadre de l’effort de guerre. La société fournit deux types de montures, appellées Victory et Liberty.

C’est en 1935 qu’American Optical devient l’inventeur des lunettes de pilote militaire, après avoir remporté un contrat pour l’US Army pour la production du modèle USAC D-1 Sunglasses, modèle au cadre rigide et branche plastique, qui sera remplacé dès 1941 par le modèle AN6531.

Les lunettes de soleil American Optical AN6531 seront produites à plusieurs millions d’exemplaires pendant la seconde guerre mondiale, à destination notamment de l’Army et de la Navy. Bausch & Lomb, à l’origine de la marque alors naissante Ray-Ban, participera également à la production de l’AN6531 durant la guerre, avant de décliner le modèle au grand public après-guerre.

Conjointement avec Polaroid, American Optical lancera dès 1942 les premières lunettes de soleil à verres polarisés.

Plus tard, en 1958, American Optical lance la FG-58, basé sur la monture HGU-4/P Original Pilot Sunglasses, dont les verres élargis et les branches droites assure un confort optimal pour l’utilisation avec un casque de vol et les équipements de pilote tels que les masque à oxygène.

Le modèle American Optical Original Pilot Sunglasses sera porté de très nombreuses années par les pilotes de l’US Air Force, et seront symboliques de la guerre du Vietnam. Ce modèle évoluera avec le temps, pour s’adapter aux besoins toujours croissants, allant même jusqu’à être les premières lunettes portées sur la lune à l’occasion de la mission Apollo 11 en 1969.

De l’armée américaine aux stars d’Hollywood, le succès American Optical

C’est en 1952 que Claire Mc Cardell, toujours concidérée comme la créatrice de la mode sportswear aux Etat-Unis, lance la première ligne de lunettes de mode.

Le succès commercial est immédiat, et les lunettes Amercian Optical sont rapidement adoptées par les personnalités médiatiques de l’époque, sportifs, acteurs et politiques, à l’image du président John Kennedy et sa paire de Saratoga.

Le succès ne se dément pas, et années après années les lunettes American Optical restent très appréciées des stars d’Hollywood et on ne compte plus les références à la marque dans de nombreux films, à l’image de Robert de Niro portant une paire de d’Original Pilot dans Taxi Driver, de Sylvester Stallone dans Over the top ou encore de Tommy Lee Jones dans Entre Ciel et Terre.

Distribution et actualité de la marque

A la fin des années 1990, la marque American Optical a fusionnée avec Carl Zeiss Vision.

Depuis 2019 la production est assurée à Chicago dans l’Illinois. Cette nouvelle usine permet à la marque de relancer la production de modèles mythiques comme les Original Pilot, General ou encore Saratoga.

Presque 190 ans après sa création, le développement international ne s’essouffle pas, porté par un réseau de revendeurs de lunettes de soleil American Optical toujours grandissant et continue d’être mis à l’honneur dans de nombreuses production, à l’image de Tom Cruise dans Oblivion.

Choisir des lunettes de soleil tendance en ligne
Faire du football autrement